Détaillants, osez le commerce électronique

Ces dernières semaines, plusieurs études ont démontré que le commerce électronique au Québec avait encore une forte marge de progression.  D’une part, le Regroupement des commerçants électroniques du Québec estime que 28% de la valeur des dépenses en ligne des Québécois se passe sur des sites web non québécois. Cette perte correspond en partie à un manque d’offre de joueurs locaux, poussant les consommateurs à réaliser leurs achats sur des sites hors du Québec, bien souvent aux États-Unis.


Pour lire la suite de cette article :  http://www.infopresse.com/opinion/clement-santa-maria/2014/12/8/detaillants-osez-le-commerce-electronique




 

Feedback